enregistrement de musique
Hors ligneRoro5353 Le 16/04/2015 à 09:08 Profil de Roro5353 Configuration de Roro5353

bonjour

je suppose que quand on enregistre sur un CD une note pure (par ex. émise par un diapason), les infos qui sont gravées concernent sa fréquence, son volume, sa durée.

si on enregistre la même note jouée par un instrument, on va enregistrer la fréquence de base et ses harmoniques, le volume et la durée de la fréquence de base ainsi que des harmoniques.

dans le cas d'un orchestre philharmonique ce processus est multiplié par le nombre d'instruments.

ma question est:

comment arrive-t-on à reproduire la sonorité de tous ces instruments en même temps?

mer

Hors ligneKoytlo2 Le 16/04/2015 à 17:56 Profil de Koytlo2 Configuration de Koytlo2

salut

un micro est placé devant chaque instrument. il est bien entendu que c'est un micro particulier spécifique au type d'instrument. On rajoute aussi des micros pour un groupe d'instrument mais aussi éventuellement des micros d'ambiance . On enregistre tout piste par piste.

Après il est bien évident que l'enregistrement et le traitement ne se fait que sur une très longue durée car il faut gérer tout çà.

En fait le but est de retrouver dans le salon la meme ambiance et la meme précision des timbres et de la profondeur et de l'etalement dans le sens de la largeur comme si tu y était car il faut savoir que de toute façon tu ne vas avoir dans ton salon qu'une paire d'enceinte. De plus il faut recréer l'intensité, la puissance sonore dans son rendu émotionnel. Sachant que la meilleure des enceinte ne reproduit en puissance sonore que le 1/4 de la puissance d'une contre-basse (!)

donc Un ingénieur de son va "re-composer" à l'oreille dans un studio les divers étalages des divers instruments (disposition qui n'est pas du au hasard bien entendu). Pour cela il ne compte que sur l'expérience, son oreille et peut-être aujourd'hui par des algorithme sur informatique pour mettre en place lesbases qu'il n'aura plus qu'à corriger.

d'une certaine manière la technique y est pour beaucoup car dépendant de sa qualité "authentique".

france musique ne diffusait jusqu'à quelques années exclusivement qu'en analogique pour respecter l'authenticité des enregistrement.

pour en revenir à l'ingénieur du son, je précise que n'importe quel ingenieur du son fait de meme pour toutes les musiques . Pour la soul, le rock ou autre il faut qu'il "comprenne" la musique et qu'il soit en phase avec l'artiste ou le groupe qui joue pour traduire le mieux possible les sons et les intentions du ou des artistes.

on peut supposer par contre que pour un ou plusieurs artiste moderne le studio n'est pas neutre du tout alors que pour la musique classique il faut qu'il respecte la neutralité de la musique.

de manière connue il n'existe qu'une poignée de label qui sont "crédibles" dans le domaine de la prise de son et de l'enregistrement de la musique classique. Il s'agit de Philips, deuch grammophon, harmonia mundi, EMI Classics,...


bonsoir

Hors ligneKoytlo2 Le 17/04/2015 à 23:19 Profil de Koytlo2 Configuration de Koytlo2

salut

est-ce que celle-là te convient aussi !?

salut

Vous avez résolu votre problème avec VIC ? Faites-le savoir sur les réseaux sociaux !
Vulgarisation-informatique.com
Cours en informatique & tutoriels