13 faits sur l’algorithme d’Instagram dévoilés pour la première fois

Noter ce cours :

Liens sponsorisés :

Instagram a récemment réuni un groupe de journalistes à la nouvelle office à San-Francisco pour mettre fin à toutes les rumeurs sur le retour du flux chronologique, sur le shadowban de hashtags, l’impact de stories sur le reach - la portée de publications, aussi que pour expliquer l’algorithme d’Instagram.

Informer les utilisateurs sur le mode de fonctionnement de l’algorithme de classement du flux d’Instagram peut énormément aider à réduire le nombre des plaintes. Les deux les marques et les utilisateurs réguliers ont souvent l’impression que la plateforme est injuste en cachant certaines publications et en mettant en vedette des autres sans aucune raison en jouant avec l’ordre du flux et en affichant plus de pubs volontairement.

Il est avantageux de se débarrasser des mythes pour les deux la plateforme et ses utilisateurs de la même façon. Si les utilisateurs se sentent plus en confiance que leur contenu atteindra leur audience et peuvent voir du contenu intéressant et de qualité eux-mêmes, ils sont plus disposés à ouvrir l’appli Instagram et y passer plus de temps. Les utilisateurs peuvent également profiter des logiciels spéciaux pour être sûrs que leur contenu atteindra leur public cible tels que Combin.


Voici 13 faits les plus importants que les représentants d’Instagram ont révélé sur l’algorithme de cette plateforme :


1. Vous voyez souvent des publications sur le sujet auquel vous vous êtes déjà intéressé. Le réseau neuronal analyse le contenu des publications en définissant ce qui est représenté sur la photo et en isolant des mots clé dans le texte de la légende (le facteur d’intérêt).


2. L’ordre chronologique continue à fonctionner partiellement en mettant en priorité des publications ponctuelles à la place des publications qui datent de plusieurs semaines (le facteur de ponctualité).


3. Ceux avec qui vous avez eu plusieurs interactions dans le passé sur Instagram en commentant leurs publications ou en étant marqués ensemble sur les photos, ont un classement du flux plus haut (le facteur de relation).


4. Instagram affiche en premier les meilleures publications faites dès votre dernière visite. Si vous ouvrez Instagram toutes les 5 minutes, vous verrez les meilleures publications de dernières 5 minutes. Si vous l’ouvrez une fois par mois – vous verrez le meilleur du mois, etc (le facteur de fréquence).


5. Plus de comptes vous suivez, moins de publications d’un compte spécifique vous verrez. Instagram fait ses sélections d’une gamme large des auteurs afin d’afficher autant de contenu de comptes multiples que possible, et vice versa – moins de comptes vous suivez, plus il y a de chance que vous verrez de nombreuses publications (le facteur de suivis).


6. Les meilleures publications sont affichées lors des sessions courtes. Plus de temps vous passez sur Instagram, plus de contenu varié vous êtes enclin de voir (le facteur d’utilisation).


7. L’ancien ordre du flux chronologique inverse ne sera pas en retour.

Selon les représentants d’Instagram, la plateforme UI a été améliorée depuis l’introduction de l’algorithme – les utilisateurs ont commencé à voir des publications de leurs amis par 40 % de plus qu’auparavant. Malgré que le retour du flux chronologique ne soit pas une option qu’ils considèrent pour le moment, les plaintes sur l’algorithme de classement du flux ont été entendues.


8. Instagram ne cache aucune publication. Si vous naviguez constamment sur le flux, vous allez éventuellement voir tous les 100 % de publications des comptes que vous suivez.


9. Des publications vidéo ne reçoivent pas toujours d'engagement élevé. Si une personne ne cesse de regarder des vidéos de leur flux, le système d’autoapprentissage leur affiche moins de posts vidéo durant de nouvelles sessions.


10. L’algorithme n’augmente pas le taux de portée de publications par des utilisateurs qui optent pour les stories , live ou pour toute autre fonction de l’application.


11. Instagram ne sanctionne pas ceux qui créent des posts trop souvent, mais peut afficher le contenu d’autres utilisateurs entre les leurs s’ils publient leurs posts à tir rapide.


12. Le shadowban n’existe pas. Instagram assure qu’il ne cache pas de contenu des gens qui ont abusé de hashtags ou à cause d’autres actions.


13. Instagram ne favorise pas les comptes business aux dépens des comptes perso en termes d’une extra-présence du flux. Le passage au compte business n’aidera pas le taux de votre portée.


Les développeurs notent que de nombreux marques ont joint Instagram ces dernières années en faisant des pubs trop souvent tandis que la durée moyenne d’une session de navigation est restée la même. Inévitablement, cela amène au problème de compétition réduisant le taux de portée.

Pendant que l’algorithme similaire à celui de classement du flux semble être incorporé dans des stories (par des facteurs de relation et d’intérêt au moins), c’est l’une des solutions du problème de portée. Mettez votre dos dans l’apprentissage du meilleur, dans la création de stories intéressantes en les utilisant pour informer vos abonnés de vos nouvelles publications, encouragez l’interaction avec des stickers hashtag de marques, des GIFs, des bons AR de l’application que les utilisateurs de la plateforme apprécient.

Vous avez aimé cet article intitulé 13 faits sur l’algorithme d’Instagram dévoilés pour la première fois ? Partagez-le !
Vulgarisation-informatique.com
Cours en informatique & tutoriels